Les Rouquins jusqu’au petit matin

by / mardi, 17 février 2015 / Published in 7 accessible, 7 un restaurant
rouquins

On ne voit rien de l’extérieur. Pas d’enseigne. Pas de numéro. Seule une porte vitrée et teintée, correspond à l’adresse. Les Rouquins sont un secret bien gardé.

Une vingtaine de places seulement et un comptoir adossé à son grand frère, les Crus du Soleil cave à vins ouverte par Serge Lacombe il y a plus de 17 ans. L’idée de ce resto de poche est le sien. Il s’est entouré de Clotaire Verbeke et de Richard Liogier pour tenir ces Rouquins – sans rapport avec les cheveux de feu de Richard, mais signifiant « coup de rouge » en argot – deux joyeux lurons, efficaces et légèrement ( !) déjantés, comme on les aime.

S’il n’y a pas de cuisine à proprement parler, on y sert de vrais beaux produits, de la mer entre autres, mais aussi des légumes en provenance de chez Vanessa Chollet ou des Vergers Saint-Eustache qui fournissent les plus grands étoilés de la capitale. On s’enthousiasme pour des crevettes bleues, condiment citron fleur de bourrache, un tartare de veau au couteau et carottes, d’incroyables ormeaux sauvages de Bretagne ou une burratta truffes et radis simplement divine. On n’oublie pas le vin, bien sûr, spécialité de la maison avec une grosse majorité du Languedoc-Roussillon et notamment une jolie sélection de vins bio. L’ambiance de cette adresse jubilatoire est toujours un peu loufoque, on se laisse donc souvent entrainer à bavarder avec les voisins de tablée et à remettre une bouteille.

Alors, méfiance, les Rouquins, on y va, on y revient, et surtout, on en repart (très) tardivement !

Les Rouquins
146 rue du Château, 75014 Paris
Fermé dimanche et lundi
Verres de vin 5-7 €
Plats 7-20 €

Les commentaires sont fermés.

TOP