A bon Escient

by / mardi, 17 mars 2015 / Published in 7 un restaurant
escient

Voici l’histoire des Méchin, unis dans une belle aventure : l’ouverture d’un resto.

En cuisine, je demande la fille, Claire qui a fait ses armes avec Alain Ducasse. À ses côtés : son papa Pierre qui pendant 20 ans a tenu La Griotte à Neauphle le Château. En salle : sa maman Catherine, parfaite hôtesse de maison.

Une fois que les boutiques de la rue Poncelet ont baissé leurs stores, le calme règne. Une lumière brille néanmoins dans la nuit : celle de l’Escient.

Murs en pierre, tables en bois et petite bibliothèque donnent un sentiment de « comme à la maison ».  Les plats sont bien pensés, avec des ingrédients de première qualité. Nous avons particulièrement apprécié le bœuf mariné Irish Angus « tigre qui pleure » avec de la viande en provenance des Boucheries Nivernaises et un jus réduit très concentré. Les poissons sont parfaitement cuits comme cette morue accompagnée d’une sauce acidulée et asperges croquantes. Les fromages viennent bien entendu de leur voisin Aléosse. Les habitués passent leur tête pour saluer les cuistots, on se claque la bise, on se dit « à bientôt » et on le pense…

En dessert les premières gariguettes poêlées fonctionnent parfaitement avec une très goûteuse glace à la menthe de chez Octave. On finit par un petit financier qui accompagne très bien le café. Et on repart le cœur léger, heureux d’avoir passé la soirée quasiment en famille.

L’Escient
28 rue Poncelet, 75017 Paris
Tél. : 09 66 92 49 13
Fermé le dimanche
Déjeuner entrée-plat ou plat-dessert à 28 €
Dîner à 37 €

Les commentaires sont fermés.

TOP