Message in a bottle

by / mardi, 24 mars 2015 / Published in 7 à emporter, 7 un restaurant
l'huîtrade

En même temps que Guy Savoy prépare son déménagement de la rue Troyon au Musée de la Monnaie, il a créé, juste en face de son restaurant triplement étoilé un comptoir à huîtres.

Des « bouteilles à la mer » contenant des messages aussi variés que des phrases de Victor Hugo ou des chansons de Brigitte Bardot trônent à l’entrée. Lampes tempête et sol en ardoise complètent le décor façon marine. On regrettera que le déjeuner se déroule face à un mur puisqu’il n’y a ici qu’une seule vraie table de 4. Mais cela permet sans doute de mieux se concentrer sur les huîtres et rien que les huîtres.

Fait rare, elles sont de toutes les provenances, de Bretagne, de Normandie, du Bassin d’Arcachon et d’ailleurs. Ainsi, grâce notamment à une assiette de dégustation, il est possible de les tester toutes, de la délicate Seven de Tarbouriech (huîtres de l’étang de Tau dont nous avions parlé ici) aux charnues de David Hervé en passant par les Cadoret, les Gillardeau douces et sucrées ou les gigantesques pieds de cheval d’Yvon Madec (Finistère). Servies à température, comme il se doit, bien loin des habituels produits qui anesthésient la bouche tant ils sont glacés.

On apprécie aussi la « cuisine » des huîtres avec cette tartine des Abers, une n°3, huile d’olive, cébette, poivre de kampot sur un pain de chez Lalosse. Ou bien la fameuse « huître en nage », à la carte de Savoy depuis 25 ans ou encore ce tartare d’huître avec son granité d’algues et citron, bien relevé, vraiment surprenant.

Aux commandes, Clément Leroy, aux côtés de Guy Savoy depuis de nombreuses années qui sait mettre les huîtres en valeur comme personne. Une vraie perle en somme.

L’Huîtrade
13 rue Troyon, 75017 Paris
Du mardi au samedi midi et soir
Tél. : 01 44 09 95 85
Par 8, de 24 € à 48 €

7 à savoir : les huîtres sont également disponibles à la vente à emporter.

Les commentaires sont fermés.

TOP