Une autre époque

by / mercredi, 08 avril 2015 / Published in 7 un restaurant
Babylone

Hors du temps et totalement inopiné à côté du très chic Bon Marché, les aiguilles de la vieille horloge semblent s’être arrêtées au Babylone. On s’attend à voir causer Gabin et Ventura, à entendre chanter Édith Piaf et à danser la java. Le zinc de traviole, les abat-jours sur les luminaires, fleurent bon le siècle dernier. Avec son sol à carreau, ses plantes en plastique et ses assiettes en porcelaine sur les murs (mention spéciale pour l’assiette papale), on se croirait dans un troquet de province un dimanche midi, clientèle et ambiance comprises. Ce jour-là, il ne reste plus qu’un lapin chasseur et deux escalopes de veau purée. Il est 13h et tout est frais, calculé à l’assiette près, demain, on passera à autre chose, pas de gâchis ! Tant pis pour le poulet-épinard et pour l’entrecôte-béarnaise…

Outre l’atmosphère vraiment amusante, nous avons apprécié les assiettes sans chichi, comme on aurait presque oublié qu’elles furent, simples et bonnes. Rien de superflu dans ce céleri rémoulade ou ces maquereaux au vin blanc. Quant aux prix, que dire… des entrées à 4 €, des plats à 14 € et des desserts à 6 €, pour le 7ème arrondissement, c’est plutôt raisonnable. Victor et Liliane ne se moquent pas des clients qu’ils accueillent chacun comme s’ils étaient habitués de la maison depuis 50 ans (certains le sont probablement !).

Une adresse pour se souvenir que tous les restaurants parisiens n’ont pas (encore) été designés par Starck.

Au Babylone
13 rue de Babylone, 75007 Paris
Tél. : 01 45 48 72 13
Compter 25 €

Les commentaires sont fermés.

TOP