Campionissimo, pizza et basta

by / mercredi, 23 avril 2014 / Published in 7 un restaurant
Campionissimo

L’origine de la pizza remonte à près de 3 000 ans. De l’Égypte ancienne aux Babyloniens, on a retrouvé des traces de galettes de pain garnies. Elle a évolué, la Rome Antique l’a adoptée et les Italiens en ont fait un art. Mais, petite révolution, il y a quelques années, voilà que le titre de meilleure pizza du monde a été décerné à la très française Arlette.

Avec Gino, le roi de la pâte croustillante et moelleuse, elle a ouvert Campionissimo.

Près de 80 pizzas sont disponibles dans leur pizzeria incontournable, réparties en « créations », « robustes », « raffinées », « harmonieuses », « océanes », « fidèles », « exotiques ». Les prix des plus sophistiqués atteignent des sommets, mais les plus classiques restent dans la moyenne. Mais bien plus savoureuses, avec des ingrédients fraichement cuisinés. Nous vous recommandons la Campionissimo avec sa crème de gorgonzola et mascarpone, mozzarella, filet de miel, noix en poudre, chiffonnade de jambon cru italien, copeaux de parmesan (21 €) ou la Zucca (tomate, mozzarella, courgettes en julienne, gingembre à 14 €) ou encore la tartuffo à 20 € (crème de truffe, mozzarella, champignons sauvages, roquette, huile d’olive vierge et parmesan).

Ajoutez des antipasti généreusement servis, des salades gourmandes, une fondue de fromage à la truffe noire irrésistible, et même des pizzas sucrées pour les plus fanatiques.

Ne vous avisez pas de demander de l’huile piquante qui dénature les bons ingrédients : il n’y en a pas ! Buon appetito !

Il Campionissimo
26 rue Léopold Bellan, 75002 Paris
Tél. : 01 42 36 40 28
Ouvert 7j/7
Le plan ici

Pour connaître les secrets de la pizza, rendez-vous à la Scuola Italiana Pizzaïoli ouverte par Gino et Arlette : farines, variétés de levures, proportions de sel et d’eau, temps de maturation de la pâte, cuissons adaptées… sont au programme.

 7 une pizza de champion : l’ARLECCHINO (29 €)
Un fond de chutney de figue, fines tranches de poire fraiche, mozzarella puis mise en place d’un lit de roquette, touches de foie gras pané à la noix et poêlé, fleur de sel, chiffonnade de jambon cru italien, copeaux de parmigiano reggiano et tours de poivre. Mama mia !

Les commentaires sont fermés.

TOP