Du nouveau chez Loiseau

by / jeudi, 01 mai 2014 / Published in 7 un produit
Loiseau

Dans un monde idéal, un chef trois étoiles choisirait des producteurs de sa région pour développer avec eux un partenariat qualitatif. Ce monde existe : c’est celui de la maison Bernard Loiseau. La splendide boutique à l’ancienne qui jouxte le Relais propose depuis peu une série de produits spécialement conçus pour la marque Loiseau. Avec pour mot d’ordre d’allier deux saveurs, ni plus ni moins.

Ainsi, les magnifiques jus de fruits d’Emmanuelle Baillard, œnologue de formation, marient la griotte et les bourgeons de cassis ou la mirabelle et le pamplemousse. Ces Nectars de Bourgogne sont sans nul doute parmi les meilleurs que l’on puisse trouver sur le marché. De même, la maison Fallot, créée en 1840, toujours indépendante et familiale propose une moutarde à la fleur de noisette et vanille Bourbon, une autre aux feuilles de coriandre et à l’orange confite, et une troisième particulièrement originale aux cèpes et thé fumé. Des vinaigres rares ont également été mis au point avec l’aide de Patrick Bertron, le chef triplement étoilé de Saulieu.

Pour les liqueurs, il a travaillé avec la célèbre maison Gabriel Boudier de Dijon. Nous avons particulièrement apprécié la crème de fraises et poivre de Tasmanie de même que la framboise et thym, deux produits exceptionnels pour les cocktails. Vous aimez le pain d’épices ? Alors vous connaissez forcément Mulot et Petitjean, qui propose des nonnettes miellées, moelleuses, fondantes et fourrées d’abricot et verveine, mais aussi de pomme et bergamote ou de fraise et fragrance de rose.

Des vins de Bourgogne élaborés par la maison Albert Bichot ont été sélectionnés par le chef-sommelier Éric Goettelmann : crémant, Mercurey, Nuits-Saint-Georges, Chablis 1er cru, etc… À boire avec la collection des terrines du Morvan travaillées de façon artisanale. Parmi les quatre parfums en vente, notre préférée reste la terrine de chevreuil aux épices de vin chaud bien relevée. Pièce rapportée d’Alsace : les foies gras signés Édouard Artzner dont l’histoire remonte au XIXème siècle. Pour la maison Loiseau, des bourgeons de cassis ont été ajoutés au foie gras d’oie. Car ici, pas de triche, la Bourgogne est au cœur des préoccupations de Dominique Loiseau qui agit comme un véritable porte-drapeau d’une région dont il n’est nul besoin de vanter les mérites gastronomiques.

Points de vente : Lafayette Gourmet, la Grande Epicerie, les aéroports et sur le site internet Bernard Loiseau.

7 à savoir : nous vous donnerons prochainement l’occasion de découvrir cette gamme de produits signée Loiseau lors d’un événement exclusif 7 Somewhere. Surveillez vos mails…

Les commentaires sont fermés.

TOP