Dîners de Faveurs par Mumm

by / mardi, 27 mai 2014 / Published in 7 un événement, 7 un restaurant
menu_de_légende

« Les Menus de Légende de G.H.MUMM proposent chaque année des voyages savoureux. Concoctés par les plus grands Chefs, ils sont une invitation inattendue, élégante et créative à la découverte des plus Grands Crus de la Maison », relate Didier Mariotti, Chef de Caves de la maison G.H.MUMM. Le ton est donné. Cette année, ce sont les Dîners de Faveurs, qui seront à l’honneur. Très en vogue au début du XXème siècle, ils rassemblaient des directeurs de salles, des courriéristes et des artistes venus du théâtre, du café-concert ou encore du cirque. Chaque dîner était présidé par une personnalité en vue qui remettait aux convives un « Diplôme de Faveur ». Durant tout le mois de juin 2014, le 14ème « Dîner de Faveur », donné le 25 juin 1901 sera revisité par cinq chefs étoilés.
Dans l’ordre de notre photo : Mathieu Viannay à Lyon, Nicolas Magie à Bouilac, Pascal Favre d’Anne à Angers, Sylvestre Wahid aux Baux de Provence et  Jean Pierre Vigato à Paris.

L’apéritif est porté par le Mumm Cordon Rouge, le grand classique, qui représente à lui seul tout l’esprit de la Maison avec ses notes de fruits exotiques qui évoluent vers des arômes plus briochés pour lui apporter de la rondeur.

Le dîner festif débute, comme le veut la tradition, par un Potage Putchero, réinterprété par chacun des cinq chefs. À La Mère Brazier, par exemple, ce sera une nage de bœuf glacée, tartare de bœuf et copeaux de légumes. Il se poursuit par des langoustines à la sauce gribiche que Pascal Favre d’Anne a transformée en Demoiselle de Cherbourg, salade d’asperges blanches marinées à l’orange.

Vient ensuite le caneton aux petits pois. Selon les restaurants, il deviendra canette de Challans, pigeonneau du Haut-Anjou ou canard rôti. Pour la salade Max Mauret, le Saint James à Bouillac a décidé de proposer une celtuce,  jambon Ibaiona et jeunes carottes tandis que la Glace Paulette évolue en soufflé de Céline, chez Jean-Pierre Vigato, du nom de sa chef pâtissière.

En dessert, la libre interprétation est de mise. À l’Oustau de Baumanière, ce sera un carré praliné, crème glacée au grué de cacao.

Comme un hommage à la variété de leurs caractères, les chefs ont accordé chacune de leurs assiettes à un champagne différent, du Mumm brut sélection au Cramant blanc de blancs en passant par la magnifique cuvée R. Lalou 1999 et enfin le Mumm de Verzenay blanc de noirs.

Créativité, exigence, les chefs ont réussi le pari osé de s’approprier un menu datant de plus d’un siècle.

Une bien belle expérience et une jolie initiative de la maison Mumm.

Nicolas MAGIE, chef de l’établissement le Saint-James, 3 Place Camille Hostein 33270 Bouliac
Midi et soir, durant tout le mois de juin
Prix du menu : 150€ par personne.
Renseignement au 05.57.97.06.00
http://www.saintjames-bouliac.com/fr/presentation-hotel-luxe-bordeaux

Sylvestre WAHID, chef de l’établissement l’Oustau de Baumanière 13520 Les Baux-de-Provence
Tous les jeudis du mois de juin
Prix du menu : 250€ par personne, boissons comprises
Renseignement au 04 90 54 33 07
http://www.oustaudebaumaniere.com/fr/accueil

Mathieu VIANNAY, chef de l’établissement la Mère Brazier, 12 rue Royale 69001 Lyon
Du 10 au 22 juin
Prix du menu : 200€ par personne, vins G.H.MUMM inclus
Réservation par téléphone au 04.78.23.17.20
http://www.lamerebrazier.fr

Pascal FAVRE D’ANNE, chef de l’établissement le Favre d’Anne, 18 quai des Carmes 49100 Angers
Tout le mois de juin et jusqu’au 27 juillet
Prix du menu : 105 € par personne avec champagne G.H.MUMM
Renseignement au 02.41.36.12.12
http://www.lefavredanne.fr

Jean-Pierre VIGATO, chef de l’établissement Apicius, 20 Rue d’Artois 75008 Paris
Tout le mois de juin
Prix du menu : en attente
Renseignement au 01-43-80-19-66
http://www.restaurant-apicius.com

Merci à Anne Garabedian chroniqueuse culinaire à France Bleu Provence qui a assisté au dîner de L’Oustau de Baumanière et nous a fait partager son expertise gastronomique.

Pour notre part, nous avons été invités au dîner donné par Pascal Favre d’Anne que nous remercions chaleureusement.

Les commentaires sont fermés.

TOP