La plus petite boutique d’Europe

by / jeudi, 12 juin 2014 / Published in 7 une bouteille
cupcakes

Aux États-Unis, la mesure pâtissière n’est pas le grammage, mais la tasse, d’où l’invention des « cupcakes ». Ce contenant servait en effet de moule de cuisson pour les gâteaux individuels. Il connut son heure de gloire dans les années 1950. Décoré en fonction des occasions, des kermesses aux barbecues en passant par Thanksgiving et Halloween, il doit son succès à sa simplicité d’exécution, mais aussi à son côté ludique et coloré, avant de… passer de mode. Il faut attendre la série Sex and the City (à qui l’on doit aussi le renouveau du cocktail Cosmopolitan) au début des années 2000 pour qu’il rayonne à nouveau dans le monde. New York est au cœur de la tendance et le cupcake est partout : dans les pâtisseries, les mariages, les magazines People, les soirées chics… En 2012, s’installe au Quartier Latin la plus petite boutique d’Europe : Cupcake & Macaron. Un magasin de poche, grand comme… rien (2,5 m2 très exactement) et qui ne se remarque qu’à son portier en livrée rouge posté devant l’entrée lilliputienne. Les délicats cupcakes adoptent un goût français, c’est-à-dire, plus aériens, moelleux, et surtout savoureux. C’est ainsi que l’on pourra essayer le « nuage de citron, cœur d’or », tout de jaune vêtu, celui à la fraise qui renferme un coulis du même parfum ou encore le très frais framboise, et les gourmands choco-noix de coco ou spéculoos. Mais comment résister au « Nutella, éclats de noisettes » ? Crémeux, fondant et croustillant tout à la fois, il ne manque pas de personnalité. Charme rétro pour bouchée craquante.

Cupcake & Macaron
1 rue du Four, 75006 Paris
2,20 €, le petit cupcake et 4,50 € le grand
Ouvert 7/7 de 11h à 19h (jusqu’à 1h vendredi et samedi)
Une deuxième boutique doit prochainement voir le jour rue de Varenne

Les commentaires sont fermés.

TOP