Ainsi fut l’apéro 7S

by / jeudi, 02 octobre 2014 / Published in 7 un bon plan, 7 un événement
apéro été indien

Un apéro 7 Somewhere réussi est un apéro où les saveurs rencontrent la bonne humeur, le lieu chaleureux croise de belles personnes, les artisans heureux font goûter leurs gourmandises à des 7Somewheriens souriants et repus.

A cet égard et à bien d’autres, on peut dire que l’apéro du dimanche 28 septembre a été un succès total ! Grâce à vous, grâce à eux.

Tout d’abord, le Stendhal, où David Souma, le propriétaire, nous a gracieusement accueillis avec une sincère gentillesse, dans son bistrot pas prétentieux pour deux sous, authentiquement sympa. Les acras confectionnés minute par son jeune chef en ont conquis plus d’un, surtout accompagnés de sa fameuse sauce tomate épicée juste comme il faut.

La maison Kaviari s’était déplacée avec un cœur de saumon fantastiquement fondant, un tarama à la truffe qui a fait des heureux et une poutargue à tomber, de l’avis général. Les coffrets de Noël étaient déjà de sortie, nous vous en reparlerons plus en détail ultérieurement.

Raphaël de Edelices, épicerie fine en ligne, a proposé des tartinables très intéressants, notamment une excellente pulpe d’olives noires à la figue et au rhum, qui se marie formidablement avec les fromages, de la mousse d’ail confite au citron vert et limequat, mais aussi des préparations à base de poissons comme le lieu jaune, citron vert et gingembre, très frais et goûteux et une magnifique mousse de langoustine aux brisures de truffe.

Pour mettre en valeur ces produits originaux, Benoît Castel de chez Liberté, nous avait fourni du pain du coing, finement tranché, moelleux et bien structuré, un vrai délice. Benoît vient d’ouvrir un (grand) corner au Lafayette Gourmet qui s’est refait une beauté ainsi qu’une nouvelle boulangerie-pâtisserie à Ménilmontant. Courez-y !

Les Popchips étaient également de la partie : légères et croustillantes, élaborées avec peu de gras, très goûteuses, elles sont parfaites en apéritif.

Le site gourmet Ronds de Sorcière, a apporté des terrines vraiment succulentes, de canard à l’orange, de boudin noir, de rillettes au foie gras ou encore de gibier aux morilles. Un vrai plaisir de ripailleur grâce à des saveurs bien marquées, comme quoi, les recettes réellement artisanales font la différence !

Pour terminer, le brie géant de chez Rustique, coulant à souhait, a été presque entièrement dévoré !

Heureusement qu’il y avait de quoi arroser tout cela ! Des bulles rosées de chez Louis Bouillot, du muscat très expressif de l’Alsacien Wolfberger, qui nous a également fourni du pinot blanc vraiment parfait pour débuter la soirée. Alsace toujours avec la Cave de Turckheim et la Cave du Roi Dagobert avant de passer à un plaisant Médoc de Marie-Laure Lurton ainsi qu’un Lirac du domaine Maby qui nous ont ravi les papilles, tout comme les flacons de l’AOC Fitou.

Tout cela sur des rythmes chaloupés,  avec de belles retrouvailles et de jolies rencontres et un temps idéal pour déborder sur le trottoir.

Vivement qu’on recommence, non ?

Les commentaires sont fermés.

TOP