Le bon plan du vendredi

by / vendredi, 14 novembre 2014 / Published in 7 un bon plan, 7 un produit
Stephan Perrotte

Stéphan Perrotte est un homme un peu fou. Comme tous les artistes. Son art à lui, il l’exerce dans des pots. Gourmands, onctueux, fruités… de fabuleux pots de confiture. Tel un peintre, il travaille les couleurs pures (framboises Meeker vraiment divines, mûres sauvages, rhubarbe ou encore Mara des bois), mais assemble avec brio ses gouaches pour obtenir des produits originaux : combinaison de pomme, jus de yuzu et sésame noir, alliance de fraise, framboise, Saumur Champigny et poivre de cassis, ou ce joli mélange mangue et fruits de la passion. Utilisant le meilleur des fruits et des épices, ce Maître Confiturier de France ne laisse rien au hasard. C’est pourquoi il concocte ses potions dans des chaudrons de cuivre français, fabriqués par l’entreprise normande Mauviel, dont le savoir-faire remonte à 1830.

Les fruits sont présents en bouche, les textures très plaisantes et le sucre bien équilibré. Elles se dégustent aussi bien au petit-déjeuner (sensationnelle confiture de kumquats et pommes au thé Earl Grey Impérial) qu’en accompagnement d’un fromage (telle la confiture de figues violettes au Saint Joseph) ou d’un dessert (tentez l’ananas à la vanille et rhum vieux).

Multi-médaillées, les « Douceurs de Sandrine et Stéphan » sont distribuées de façon confidentielle, mais ne tarderont pas à devenir votre péché mignon. En plus, Stéphan propose à nos lecteurs une super promo, alors, n’hésitez pas !

Les douceurs de Sandrine et Stéphan
Pour commander : http://www.confiture-et-biscuit.fr/1-home
Pots de 270 g : 7 €

7 une offre spéciale : avec le code promo 7somewhere, bénéficiez de -20 % sur vos achats de confiture en ligne.

Pour le plaisir… quelques lignes de Victor Hugo où il est question de confiture :

Jeanne était au pain sec dans le cabinet noir,
Pour un crime quelconque, et, manquant au devoir,
J’allai voir la proscrite en pleine forfaiture,
Et lui glissai dans l’ombre un pot de confiture
Contraire aux lois.

La suite ici

Les commentaires sont fermés.

TOP