Le jour J

by / lundi, 15 décembre 2014 / Published in 7 à boire
CP_champagne_10_copy-2

Pour la fin d’année, difficile de ne pas avoir quelques bouteilles de champagne dans son réfrigérateur. Du champagne, certes, mais pas seulement. Voici la première partie de notre sélection des fêtes, sous le signe du « J », comme Joie.

Jacquart, une mosaïque de crus

Bien que tout récente dans l’histoire du champagne, la maison Jacquart occupe l’Hôtel Brimont créé par les champagnes Ruinart en 1896. Fêtant cette année ses 50 ans, elle est considérée comme une toute jeune fille pour la ville de Reims. Imaginée en 1964 par une poignée de vignerons, la marque, constituée aujourd’hui de plus de 1800 familles réparties sur 2400 hectares de vignes et une soixantaine de crus, propose une vision moderne de la noble bulle. D’un style très pur, nettement appuyé sur le chardonnay, Jacquart souffle un vent de contemporanéité et d’audace. Le design de la gamme « mosaïque » est assez significatif dans ce sens, tout comme la nouvelle cuvée Alpha, sortie en 2013. Mais surtout Jacquart n’hésite pas à se tourner vers un public jeune, notamment grâce à ses verres « piscine » permettant de lui faire apprécier une boisson souvent associée au luxe et surtout à l’arrière-garde : celle de leurs parents. Partenaire à de nombreux événements sportifs, la maison offre une vision moderne, sans sacrifier la qualité.

Prix : brut 26 € rosé : 34 €

http://www.champagne-jacquart.com/fr

Jacquinot, la vie de famille

La spécificité de Jacquinot consiste à posséder ses vignes en propre, contrairement à la plupart des grandes maisons champenoises. Pierre Jacquinot a fondé la maison en 1947 à Épernay avec un vignoble de quelque 17 hectares. Violoniste de formation, la cuvée Symphonie lui rend aujourd’hui hommage. Situé sur la Côte des Bars, le domaine est planté avec un tiers de chaque cépage (pour rappel : chardonnay, pinot noir et pinot meunier) composant le fameux breuvage. La 4ème génération de ce domaine 100 % familial dirige la destinée de la maison. À 19 m sous terre, un cellier de crayères de plus de 1 000 m2 voit reposer les bouteilles de la marque qui vieillissent trente mois au minimum pour les bruts sans année (Private Cuvée) et entre six et douze ans pour les millésimés. D’un très bon rapport qualité/prix, le champagne Jacquinot permet de vider les verres sans vider son portefeuille.

Champagne Private cuvée : 20 € la bouteille de 75 cl, 44 € le magnum
Champagne Blanc de Blancs : 22 € Champagne Blanc de Noirs : 22 €

Champagne Symphonie millésime 2006 : 28 €

http://www.champagne-jacquinot.com

Jérémie, la bulle nouvelle génération

11.36. Non, il ne s’agit pas là d’un code informatique, mais bien d’un effervescent de qualité. Mais Jérémie Mourat est un garçon dans l’air du temps, bien dans ses baskets, bien avec son époque. Installé en Vendée, il a imaginé ce vin de fête en 100 % pinot noir vieilli sur lattes pendant 36 mois. Utilisant une méthode traditionnelle avec assemblage de 4 millésimes dont une majorité de 2011, la cave troglodyte permet des conditions d’élevage et de stockage optimum. Sans aucune liqueur de dosage ajoutée après dégorgement, cet effervescent très brut est d’une grande finesse, élégant et frais apportant des notes d’agrume et de pêche. Un vrai délice.

Vignoble Mourat
Prix : 15 € TTC public
http://www.mourat.com/
Route de la Roche-sur-Yon & 2, place Circulaire 85320 Mareuil sur Lay
Tél. : 02 51 97 36 48

Jaillance jaillit

Leader des vins effervescents hors champagne, Jaillance est né en 1950 sous l’impulsion d’Henri Bonnet, qui regroupa 266 viticulteurs du Diois au sein de la Coopérative de Die. Mais ce n’est qu’en 2001 que la marque Jaillance a vraiment pris son essor répondant à un besoin d’apposer sa signature sur une variété de vins effervescents d’appellation d’origine contrôlée.

Aujourd’hui, Jaillance produit 7 850 000 cols en AOC Clairette de Die et Crémants de Die et près de 500 000 cols en Crémants de Bordeaux.

Parmi les cuvées proposées, retenons Icône, Excellence et Hauts de Brêt. Cette dernière composée de muscat blanc et de clairette en méthode ancestrale est élaborée en biodynamie depuis 2010 sous la houlette de Anne Gillet et Cyrille Copier. Nous avons apprécié son attaque vive, son côté équilibré, ses parfums de cassis, de rose et sa touche de bergamote. Concernant Icône, sa robe jaune clair et brillante laisse apparaître un vin aux arômes de fruits exotiques tels mangue et litchi. Enfin, la cuvée Excellence en Clairette de Die également associe les notes de fleurs blanches et les délicates saveurs fruitées. Facilement trouvables en grandes surfaces.

Prix : autour de 10 €
www.jaillance.fr

Les commentaires sont fermés.

TOP