Le temps de buller

by / mardi, 16 décembre 2014 / Published in 7 à boire
Krug_16-2

Devaux

Le manoir qui abrite les champagnes Devaux fut construit à partir du XVIIème siècle. La gamme classique de ces très jolis champagnes est constituée pour deux tiers de pinot noir et un tiers de chardonnay. Fonctionnant comme une coopérative après avoir été pendant cinq générations tenue par la famille Devaux, elle regroupe une multitude de vignerons, 900 pour être précis. Laurent Gillet, président du directoire depuis 1982 mène de main de maître cette maison pour laquelle la sélection parcellaire revêt une importance capitale comme l’utilisation exclusive des premiers jus de presse. Combinant au moins quatre vendanges différentes, la plupart ont été élevées en foudre de chêne pour apporter plus de rondeur aux vins. Ainsi, la collection D s’inscrit dans les champagnes traditionnels de grande qualité, notamment l’Ultra D qui représente le style le plus droit et le plus pur de la maison Devaux mais aussi un rosé étonnant, qui outre des saveurs de fruits rouges fait ressortir de l’abricot dans son bouquet.

http://www.champagne-devaux.fr

Grande Réserve Brute : 24 €
Rosé : 28 €
Ultra D : 37 €

Feuillatte

Nicolas Feuillatte est surtout connu pour ses « petits » champagnes, facilement trouvables en supermarchés et d’un très bon rapport qualité/prix. Néanmoins, la maison produit des champagnes haut de gamme, complexes et intéressants. Guillaume Roffiaen directeur œnologique et qualité  de la maison Feuillatte met ainsi en avant ces vins plutôt méconnus du grand public. Nous avons retenu, le brut chardonnay 2006 avec ses reflets dorés qui délivre des notes de fleurs blanches comme l’aubépine et l’acacia avec de légères saveurs d’agrumes, de poire et même de miel. Quant aux Palmes d’or brut vintage 2004, ses bulles fines sont très plaisantes et la bouche est particulièrement séduisante avec ses flaveurs de pain d’épices légèrement vanillées. Nous avons aimé son côté évolutif, avec des arômes de torréfaction qui laisse en bouche une généreuse longueur. Enfin, notons la cuvée 225 rosé millésime 2006 élevé sous bois, d’une belle couleur cuivrée qui mêle fruits noirs et rouges relevés par des épices, ce qui nous a particulièrement conquis. Une très belle longueur a achevé de nous charmer.

http://www.nicolas-feuillatte.com

Brut chardonnay 2006 : 35 €
Palmes d’Or brut 85 €
Rosé 225 millésime 2006 52 €

Grémillet

Pour les fêtes, offrez un flacon d’or… Proposé dans un coffret assorti, Grémillet sublime sa cuvée phare, le brut sélection. Limité à 1000 exemplaires, il est certes joli, mais également délicieux. Un nez vif aux notes florales, une bouche fruitée pour la gourmandise, entre acacia et saveur de poire qui laisse place à des notes grillées. À la tête de la maison : Jean-Michel de son prénom, Grémillet de son nom. Il s’agit donc d’un domaine encore familial où enfants, beaux-enfants participent à la vie du vin. Peu connue, Grémillet produit 500 000 bouteilles par an dont 60% à l’export 40% en France. Alors, jouez la carte de la découverte et de la surprise avec un champagne savoureux, élégant et abordable.

www.champagnegremillet.fr

Bouteille 75 cl dans son coffret : 21 € TTC

Leclerc Briant

Depuis 1872 Leclerc Briant est installé à Epernay et depuis 2008 le domaine a été entièrement certifié en biodynamie, une exception suffisamment rare en Champagne pour la souligner. Nous avons surtout retenu la cuvée « Brut millésimé 2006 » au premier nez les notes iodées très plaisantes avant de laisser la place au jasmin. En bouche, le côté beurré donne beaucoup d’onctuosité à cette cuvée élancée et dont la persistance minérale et saline est particulièrement aboutie. Autre cuvée très intéressante, Les Chèvres Pierreuses, un champagne très original avec beaucoup d’envergure et une suavité calcaire fort réussie. Plutôt crémeux, ce champagne reste très sapide grâce à une structure minérale et des arômes végétaux d’amande fraiche, d’anis et de menthe.

http://www.leclercbriant.fr

Brut Millésime 2006 : 40 €
Les Chèvres Pierreuses : 42 €

Legras & Haas

Encore une jeune maison – 20 ans et des poussières – que celle qui a vu s’associer François Legras et Brigitte Haas, même si la famille Legras-Haas est plongée dans le vignoble champenois depuis 7 générations. Des siècles de labeur, de perfectionnement, de recherche de terroirs qui ont donné la cuvée Tradition, emblématique de la marque, soyeuse et fleurie. Mais pour la fin d’année, exigeons le meilleur ! Exigeons un champagne qui allie pinot noir et chardonnay à parts égales, exigeons un champagne droit qui marie l’originalité du vignoble d’Aÿ avec l’épanouissement de celui de Chouilly, exigeons un champagne très peu dosé qui fera ressortir la pureté du vin, exigeons … Exigence.

www.legras-et-haas.com

Brut Tradition : 25 €
Cuvée Exigence N°8 : 50 €

Les commentaires sont fermés.

TOP